Sortie du 13 Janvier 2015

1 Participants : bruno SOURZAC. 

Objectif : Explo Hara Kiri

Sortie du 13 janvier 2015,                                   participants ; Bruno SOURZAC et Pierre PIPON

 

Objectif ; descendre dans LE gouffre de la Muraille de Chine, rejoindre la salle du bivouac, poursuivre l'escalade de l'actif au dessus du bivouac et l'équiper.

 

…...........Ce jour là, pas d'appareil photo.....désolé !!!

 

LA PETITE HISTOIRE DE LA SORTIE....et CE QUE L'ON A DECOUVERT !!;

 

Voilà longtemps que j'en rêvai de cette première sortie dans les entrailles de la Muraille de Chine...un mythe dont mon cher Yohan m'avait déjà conter bon nombre d'épopées aventuresques vécues par les solides et passionnés gaillards du SCMB...

 

Mon excitation avant de plonger est d'autant plus présente que ma dernière sortie avec le club datait de la récupération d'un bivouac au Cristal il y a quelques années déjà!!!... que mon pote d'aventure pour cette sortie est Bruno...que je le sais doté de quelques poumons et cœurs de plus que moi...(expérimentation effectuée en montagne dans le passé!!!)

….ET QUE après observation rapide du plan ce gouffre semble être un raccourci pour aller voyager au pays du soleil levant...

...ET QUE......ET QUE.....???????

…..donc fin heureux, impatient et énervé à la fois ; sacré cocktail !!!

 

*On se retrouve à 10H30 à Oex

*Passage à la Frasse pour récupérer un perfo, quelques spits Raumer, 2 cordes, un peu de dyneema chez Guich.

*Descente du talweg raquettes encore utiles, mais çà le fait sans trop d'efforts à pied.

*Entrée aux alentours de 12H30 on s'équipe dans la buanderie d'entrée (cintres, combi qui sèchent....si y sont organisés ces grotteux !)

*Descente magnifique et sans encombre jusqu'au bivouac...QUEL BIVOUAC !!!bravo...où nous récupérons un peu de matériel d'escalade.

*remontons le petit actif situé à l'entrée de la salle du bivouac par les cordes laissées en place auparavant....équipement un peu merdique et sommaire çà frotte, c'est souvent sur monospit et c'est un peu inconfortable...

*Puis nous arrivons assez rapidement au dernier ressaut escaladé.

*Bruno s'attèle à grimper le premier obstacle rencontré ; un ressaut vertical d'une dizaine de mètres bien raides...et réussit à se protéger sur des AN...quel talent !!...nous fixons.

*plus loin encore un ressaut, on grimpe, on l'équipe...j'avance un peu....

 

« Viens voir Bruno, y a une surprise ici... !!!! »

« çà résonne là !!!!»

 

…......................................C'EST ENOOOOORME !!!!!!!.........................................

 

On jubile, on crie de joie, on saute dans tous les sens, on ne sait pas par où commencer !!

 

Bruno n'en revient pas ; «ils ont le nez fin les gars ; Guiche et Charlot m'avaient dit qu'on arriverai dans de gros volumes horizontaux...y'a pas à dire, ils ont le nez fins....Bravo »

 

*Le petit méandre actif que nous remontions aboutit dans un grand volume, avec de gros dépôts d'argile, en face de nous un gros toboggan d'une vingtaine de mètres avec une lucarne au sommet, il faudra escalader pour aller voir...nous n'avons plus de matériel.

 

A droite en sortant de l'escalade, une magnifique conduite forcée horizontale que nous nous empressons d'aller voir, 200m environ de progression facile parfois dangereuse à cause de structures argileuses fragiles sur lesquelles nous marchons, quelques excentriques, des fistuleuses, une coupe d'argile « millefeuille » de 2m qui nous montre que de nouvelles couches d'argiles doivent venir se redéposer à chaque crue.

En hauteur à gauche, une escalade devrait permettre de rejoindre de beaux volumes

Un surcreusement effectué par un petit actif dans l'argile doit rejoindre le méandre escaladé.

Plus loin une voûte basse que nous passons à plat ventre puis çà se réélargit dans le même style de progression que précédemment...puis arrive quelques gouilles d'eau remplies de boue liquide.

Dans la dernière gouille, qui marque le terminus, nous pouvons apercevoir une voûte noyée.....

 

*Il est certainement tard....nous avons perdu le téléphone de Bruno quelque part dans la progression...nous décidons d'arrêter là et d'équiper la fin de l'escalade correctement pour les sorties futures...(il nous manque du matériel pour faire un équipement nickel )......donc nous remontons.

 

*Comme je l'imaginai au départ ;...lors de la remontée, je n'aurai pas vu Bruno bien longtemps...quelle santé!!!! et c'est peu de le dire !!!

 

*Nous sortons vers 20H00, trop heureux de nos découvertes...puis tout à coup un reniflement...CHABAL le brave compagnon à 4 pattes!!!....puis l'GUICH. qui est venu apporter un kit en prévision des sorties du week-end...on lui raconte notre aventure, il est tout heureux, on rentre ensemble.

 

*Bière à la voiture, re-bière à la Frasse chez GUICH.....on rentre du mieux qu'on peut (non, la j'en rajoute un peu...pis merde j'ai pas le droit de dire çà ma profession me l'interdit)....quelle journée !!

 

Merci les  gars !!

 

Pierrot

 

 

BILAN ;

 

*idées de prochaines sorties dans le coin;

    -topographier ce qui a été vu

    -escalader le toboggan situé en face de la sortie du méandre (environ 20m)

    -escalader le gros volume-lucarne situé à gauche dans la conduite forcée (environ 20m)

NB ; les parties difficiles de ces escalade sont courtes (entre 2 et 4m) et doivent passer en quelques pas d'artif (spit)

    -fixer les passages dangereux sur l'argile dans la conduite forcée (2x7m)

    -rééquiper les escalades du méandre, notamment au début !!!

    -qu'un « fin » spéléo aille visiter le « siphon voûte mouillante » de la fin de la conduite forcée pour savoir s'il est possible et intéressant de le siphonner!!

 

*Matériel laissé sur place ;

    -une corde d'escalade dynamique et 2 sangles au départ du gros volume
    -au bivouac ; le perfo TE6 sans accu...+ une corde statique blanche, toute neuve de 40m je crois

 

Imprimer E-mail

Toc toc ?

Nous avons 60 invités et aucun membre en ligne