solfatare ouverture 2016

Golet du Solfatare

Sortie du 19 décembre 2015

Joueurs : Charlot/Guiche

Objectifs : déroulage des cordes, voir l’effet des crues du printemps dernier, apprécier l’étiage

Météo incroyablement clémente en ces jours précédant  les agapes festives de fin d’année, peu de neige, redoux caractérisé et fort agréable, on décide d’aller jeter un œil au solfatare, un peu inquiet de voir comment la cavité a digérée la vague de crues de mai dernier, qui a modifié significativement l’entrée de la muraille de chine (voir cr précédant). La progression dans le canyon est compliquée par une neige en pleine déliquescence. C’est mou comme un diot moisi

Chabal nous accompagne et se pose tranquilou au pied du sapin qui va bien. Il doit sentir qu’on ne va pas être long…

PC190092

 

Golet du solfatare, ouvert

PC190093

 

Rapidement, dès le premier puits, d’habitude totalement sec, ça pissouille de partout : mauvais présage

 

Dès le 2 ° puits qui nous amène à – 60 dans le méandre rock and troll, la rivière gronde : cela se confirme, le trou est en crue.

 

Dans le puits du troll de nuit, ça cascade dur, il faut s’éloigner de l’actif.

PC190103

Le gouffre suinte de partout, en rive gauche, comme si les pentes Nord se dechargeaient devant cet hiver  absent.

Nous ne sommes qu’à – 100 et déjà complètement trempés, sous la roillée.

PC190101

A – 130 au sommet du  puits du drakkar noir (P60) c’est la douche froide. Le puis est infranchissable. Charlot vérifie l’état des cordes au 1 ° frac puis remonte,

PC190095

Il a plutôt les moustaches qui frisent, non ?

PC190098

Bon allez on a vu que ce trou humide pour l’instant ne voulait pas de nous….tant pis on se retire…sur le bout des bottes…et on part retrouver Chabal qui lui au moins est content de nous voir … d’ailleurs il remue la queue… c’est un signe

A+

Mots-clés: Solfatare

Imprimer E-mail

Toc toc ?

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne