plongée siphon suspendu chapajool

Explo siphon haut chapajol MURAILLE DE CHINE

date: 29-30 janvier 2018

participants: Damien Vignoles, Emmanuel Tessanne

objectif: repérage et plongée siphon suspendu galerie de chapajol.

CR:

Après discussions avec le SCMB, le siphon de chapajol est à aller voir!

Entrée sous terre à 12h le lundi 29 janvier.chacun avec un bon 35 litre bien plein!

Bivouac à 13h, casse croute et dépose du matériel de bivouac.

Descente en déroulant les cordes, RAS sur le matériel, à l'affluent de la table il y a une kit et de la corde et quincaillerie, de quoi faire 3 sacs de matos a sortir.

Arrivée au carrefour de chapajol on récupére la bouteille carbone de 7 litre de l'an passé.

Remontée des escalades de chapajol, arrivée au siphon à 15h30.

Le bruit d'eau dans la fissure en aval de la vasque du siphon est tres net, important et vient de loin, c'est un vrai actif que l'on entend.

Pendant la descente il y a de l'eau dans la cavité, juste de quoi se mouiller dans certaines verticales avant le gengiskan.

Damien plonge, il a un dévidoir avec 65m de fil.

photo0

Il revient apres 10 minutes: siphon de 50m, profondeur -4m au plus, derrière la sortie du siphon il s'arrete 10m plus loin sur une escalade de 4-5m, redescente exposée, qu'il n'a pas franchit, en haut la galerie de belle dimension ( 3 de haut pour 5 de large), continue.

On boit une soupe, je m'équipe et on y retourne avec de quoi grimper et redescendre l'escalade de 5m.

On franchit l'escalade, au dessus la galerie continue sur 15m legerement descendante et vient buter sur un puits descendant de 20-30m.

On jette un bloc, pas de bruit d'eau en contre bas. On se faufile dans une petite galerie qui nous permet d'arriver 5m plus bas dans le puits mais il faudra de la corde pour descendre.

Retour en aval du siphon.

Le siphon est désiphonnable, il faudrait 30, peut etre 40m de tuyau, la pente derriere le siphon est largement suffisante.

C'est un siphon totalement fossile, il y a toujours les traces de perssage de pierre et bruno dans les escalades precedentes.

Nous ne laissons aucun materiel a cet endroit.

Au carrefour de chapajol nous posons le matos et essayons d'aller voir le siphon "amont": nous faisons choux blanc car je suis persuadé que c'est au niveau de la première rivière sur la topo et non plus haut au niveau de la deuxieme rivière.

Bilan on a juste réussi a se tremper!

Carrefour chapajol on laisse la 7 litre carbonne et le matos d'olivier ( bouée plus combi 7mm, le sac pése un ane mort!).

On file avec le matos qu'on descendu.

Juste avant d'attaquer la remontée on descend déséquiper la partie rivière menant au P70 ancien accés au siphon de -847.

le matos déséquipé ( 2 gros sacs, pas de sacs sur place) est laissé sur une banquette en hauteur en amont de la montée pour chapajol dans la rivière.

Il est 20h30, retour au bivouac en remontant les cordes au cas ou personne ne repasse cette année!

Bivouac à 22h30, dodo à 23h30.

Réveil 8h, départ du fond 9h30, surface à midi.

Moins d'eau lors de la remontée.

RQ bivouac: tout est tres humide, la stratégie de la bache pour couper du courant d'air est une bétise, les baches condensent et ca coule sur les lits et les carimats, tout est trempé.

Les duvets et carimats ont été mis avec du carbure dans des sacs.

RQ bivouac il ne reste presque plus de carbure.

RQ explo: le siphon est desiphonnable, cela prendra du temps car gros volume d'eau, il faudra de la corde pour faire l'escalade de sortie du siphon, l'escalade apres le siphon et descendre le puits.

Ma théorie:

en regardant la topo, et en observant la zone de fracturation et de plis au niveau de la zone chapajol-meandre actif-puits terminal siphon terminal.*

pour moi il est clair que le siphon suspendu de chapajol est l'ancien itinéraire de l'actif, délaissé suite à l'enfoncement de l'actif dans des fissures étroites ( d'ou le grondement lointain de l'actif en aval du siphon suspendu).

Le siphon "amont" permettrait de voir par ou passe l'actif actuellement mais certainement pas de continuer car conduits plus récents et étroits ( cf itinéraire de l'eau rivière un et deux).

Le gros du volune du méandre en aval de chapajol est lié à l'époque de creusement ou le siphon de chapajol débordé et que la rivière de la muraille passait la aussi.

Pour moi le désiphonnage de chapajol est un objectif accessible et tres interessant.

TPST 24h

Mots-clés: Muraille de Chine

Imprimer E-mail

Toc toc ?

Nous avons 77 invités et aucun membre en ligne