plongée siphon amont du collecteur

Massif: flaine

Explo siphon amont collecteur de la muraille de chine.

date: 25 fevrier 2018.

participants: Olivier Lanet, Cédric Lachat, Emmanuel Tessanne, pour la balade au fond.

Ce jour la affluence à la Muraille avec 8 autres spéléos en découverte jusqu'à -500.

objectif: trouver le siphon amont du collecteur vers -800 et le plonger!!!

CR:

avec le retour du froid et malgré les crues liées à la pluie sur neige une semaine avant, les conditions sont bonnes pour faire une dernière virée au fond avant de déséquiper la cavité pour cette année.

Motivation de dernière minute et organisation bien ficelée pour aller plonger le siphon amont du collecteur et ainsi avoir des infos pour organiser la suite des explos.

Répondent présent Olivier qui ira peut etre en bas selon sa forme, et Cédric qui réve depuis un moment de visiter la Muraille!

Une sortie EXPRESS!

RDV 8h, sacs vite faits car presque déja prets, nous sommes 6, les copains de l'ASAR completent l'équipe et rentreront sous terre en meme temps que nous.

Après quelques bons coups de pelle l'entrée est dégagée et à 9h30 nous démarrons du vestiaire pour le fond.

Olivier nous colle et finalement nous faisons la descente quasiment toujours ensemble...jusqu'au siphon amont!

Olivier nous y rejoins à 11h45, les bouteilles sont deja pretes, je me prépare à enfiler la néopréne 3mm de chasse ( quel optimisme vu la tempétature de l'eau).

La galerie jusqu'au siphon est magnifique et le siphon est superbe, la visibilité est correcte 3-4m.

Je plonge à 12h, avec une 3 litre carbone à 270 bars et une 7 litre carbone à 200 bars, celle laissée au carrefour de chapajol.

J'ai un dévidoir de 130m de fil, vu ma combi si je fais 260m aller-retour sous l'eau je vais deja bien me cailler!

Je pars pour 1h au plus.

Olivier attaque la remontée 20 minutes après mon départ, et Cédric en profites pour faire une sieste!

Et pendant ce temps la sous l'eau...

 copie 0 plongée siphon amont

au départ du siphon il y a 20m de voute puis sa plonge.

La galerie fait 6m de large pour 2m de haut, passage à -1,5. Après 15m sur la gauche je vois une sortie, je quitte la galerie principale et fais surface. Cette partie exondée fait environ 10m de long, sur la gauche il y a une partie qui semble continuer hors d'eau, je verrai ça au retour, ca a l'air étroit.

À la suite de ce cours exondé ça replonge en direction de la galerie principale que je retrouve 15m plus loin après avoir joué entre des blocs et des dalles éboulées.

La suite est une belle galerie en forme de gros laminoire de 2m de haut pour 6m de large, à priori sur un inter strate.

Ce laminoire descend en pentre douce jusqu'à -11,5, puis remonte vers -10 pour buter sur une diaclase remontante verticale.

Je remonte à -7 au niveau d'un col, au dessus une galerie oblique etroite finie impénétrable 3m plus loin, la suite de la galerie replonge, quasiment à l'identique par une diaclase verticale descendante, toujours sur les meme dimensions.

Je suis au bout de mon dévidoir et pas loin de mes consomations fixées, je fixe le fil et je rentre: il est temps je me caille grave!

J'ai trop froid pour faire la topo ( désolé...!), alors je prends quelques directions: l'amont est dirigée entre 180 et 210 degrés.

Dans la partie exondée je sors explorer et aussi soulager dame nature! L'exondé est cours et reviens en arrière sur un siphon qui donne probablement sur l'aval, un petit actif ( 4 des à coudre par seconde), arrive d'une diaclase montante impénétrable).

Je rejoins les copains coté aval après 40 minutes dont 40 minutes à me cailler!

Debout cédric! Café chaud et rapide miam-miam, et on plie bagage, on est pas d'ici!

Comme il ne doit pas etre bien tard on file au siphon de -847 pour récupérer le reefnet posé l'an dernier lors des plongées d'Olivier.

Cédric est aux anges, il aura meme tapé dans le fond (cf j'suis pas ta mère tape ds le fond!).

Reefnet en poche on attaque la remontée en laissant la 7 litre carbone au carrefour chapajol, pour la suite des aventures ( la bouteille est encore à 170 bars).

Remontée en tirant les cordes dans les puits ( et en se faisant bien chier à déséquiper les 3 verticales du bas du gengiskan...).

On court pas mais on fait pas semblant...oh si je peux faire soufler un peu le champion d'escalade je vais pas me géner! Surtout quand il me fait des politesses en expliquant que vu mon age...ça va chier!

Et puis il y a le lapin devant les lévriers, Olivier doit pas etre loin, faut qu'on le ratrappe avant le vestiaire!!!

Bon raté! On rejoins bien Olivier, mais au vestiaire et il est déja presque changé! C'est qu'il a pas chomé l'animal!

Il y a aussi des speleos d'annecy, ça cause et ça rigole, et ça traine pas, pour une fois qu'on va sortir de jour!

Aux voitures on retrouve les copains de l'ASAR, et tout le groupe d'annecy, super ambiance!

On se quitte les pieds un peu froids, il fait quand meme -11!

Voila et un siphon de plus plongé à la Muraille...la suite c'est le désiphonnage en haut de chapajol...qui a dit que c'était terminé?!!!

RQ: attention dans la partie entre le bivouac et le fond une dizaine d'amarrages zicral ( as en particulier) sont tres léprés et méritent d'etre changés.

RQ: un petit message de Cédric Lachat: félicitations pour cette superbe découverte, pour la qualité de l'équipement et le travail réalisé. Une des plus belles cavités des alpes!

Mots-clés: Muraille de Chine

Imprimer E-mail

Toc toc ?

Nous avons 35 invités et aucun membre en ligne