Encore plus bas au Titus...

GOUFFRE TITUS

Lundi 2 Octobre 2017

 Joueurs : Bruno Sourzac et Pierre Pipon

Objectif : descendre encore un peu la bête

Bilan global : la bête a été descendue….Stop et fin ???

…et bien ma foi….

Comme d’habitude…RDV est pris à la hâte à 22H00 le dimanche soir pour définir quel sera le meilleur créneau pour s’occuper du Titus dans la semaine…. boulot par ci, coulage de dalle par là, météo valable ce jour-ci….bon et bien ce sera départ demain matin pour de nouvelles aventures…

Reste quand même à choper le Guiche au tel…ouf à 23H00 nous réussissons à l’intercepter au téléphone…il nous met de côté une bâche…100m de corde et 2 ou 3 ustensiles….nous sommes bien déterminés à en faire bon usage…

…8H00 mon blond préféré est là, sur son fidèle destrier, qui sera bientôt lesté de son gros compagnon des grottes, décidément solide cet engin!!....on chevauche donc la bête, arrêt boulangerie pain au lard en tenue de grotteux. Je sais pas pourquoi, toutes les personnes que l’on croise ont un léger rictus à notre vue ?? quoi ma gueule, qu’est-ce qu’elle a ma gueule !!??

…Passage chez le Guiche. Récup matos ….caché derrière la niche du chien…premier obstacle de la journée…c’est qu’il fait peur Chabal quand il est missionné pour garder la maison !!...on s’en tire sans se faire croquer un mollet !! ouf.

…Passage chez Christian Moret, dès fois qu’il ait envie de venir participer à l’aventure en prospectant pour une recherche radio, DVA, balise de détresse japonaise en surface…pas de Christian à la maison…on continue.

…nous voici quelques instants plus tard à l’entrée du TITUS…On plonge…

franchissons les puits de « Lara’che » et de « Lara'masse » on améliore un peu l’équipement de notre dernière sortie, une déviation par là, on casse quelques écailles accrocheuses de corde à la massette…il y aurait encore 2 ou 3 choses à revoir si l’on envisage de faire passer beaucoup de monde…

Nous arrivons enfin au terminus de la sortie précédente, je suspends une bâche qui brise un rejet de cascade ayant tendance à arroser tout le puits…ça marche bien…Bruno descend…avec son imagination débordante il me crie ; ce sera le puits de "Lara'bacheuse"….bon ???!! d’accord…

S’ensuit un enchaînement de petits puits entrecoupés de petits méandre, l’un d’eux tombe dans une belle marmite, ce sera le "chaudron"…qui se poursuit immédiatement par le "passage du méandre englueur"….alors là…comment dire…c’est pas très long (10m)…c’est pas très dur…mais çà condamne définitivement toute possibilité de bénéficier d’un usage normal de tout le matériel qui aurait pu rester autour de la ceinture du baudrier…et vous ne sortez pas de cet endroit indemne car vous vous retrouvez avec une carapace de glaise de 4 cm, vous lestant d’une dizaine de kilos…..Pfffff!!...

Un dernier beau puits, avec un bruit de cascade perceptible ???....ce sera le puits du "cœur percé"…dernier point topo "tagué" à la peinture rouge…

Une petit rivière arrive du SSE, passe par notre terminus et prends une direction NNW sur 6m environ pour former un siphon probablement plongeable….mais c’est pas tout près, ça fait très vite la touille…avis aux plongeurs….

….la topo nous révèlera probablement si nous sommes arrivés post-siphon du gouffre du Cristal….

Nous remontons et découvrons à mi-longueur du dernier puits, une lucarne, nous nous y introduisons, obligé de péter de la fistuleuse pour passer (désolé amis géo-écologues), je constate d’ailleurs que lorsque l’on casse une fistuleuse touchant le sol, elle se vide de toute son eau…la colonne est donc pleine d’eau….Un gros bruit de cascade devient perceptible !!!!!

Moyennant quelques acrobaties, nous rejoignons la rivière qui est finalement celle qui passe au niveau du siphon…

Nous estimons que le débit de cette rivière est environ 10 à 20 fois supérieur à l’actif que nous descendons depuis le puis de "Lara’che"….estimation difficilement perceptible au fond du puits du "cœur percé "

Cette rivière coule sur une roche noire que nous pensons être de l’albien…même si l’on sait que nous avons déjà croisé cette couche unique au sommet du  puits du "Hole Black "…voilà, il nous manque vraiment nos Patrick Noël, Charlot, Guiche, Dav et autres géologues de renom….pour éclairer un peu nos aventures !!

Attendons donc de ces experts l’avis de poursuite des investigations ou le classement sans suite ….après enregistrement et analyse de la topo!! Il reste cependant, sur l’intégralité de la descente, quelques points de raccord, ou de divergence à vérifier …

PS . Matériel laissé sous terre : 6 goujons de 8 avec plaquettes sans maillons/ 6 raumers avec tête à frapper et avec plaquettes sans maillons/marteau / perfo de Bruno avec mèches de 8 et 12 et un accu faiblement utilisé / 10 m de corde….

TPST : 10H00 à la louche

Pierrot

Imprimer E-mail

Toc toc ?

Nous avons 3 invités et aucun membre en ligne