Sortie du 4 Janvier 2013

5 Participants : David CANTALUPI, Christian CHARLETTY, Stéphane DALMAYRAC, Patrick GUICHEBARON et Johnny BOUFFARTIGUES. 

Objectif : Peaufiner l'équipement du Tibet libre et remonter en déséquipant le Feng-Shui

La météo qui s’est stabilisée ses derniers jours s’est enfin rangée du coté des spéléos. On commençait à douter d’une fenêtre suffisante pour les explos au fond de la Muraille. Ce n’est pas encore les grands froids, mais c’est suffisant pour bloquer les écoulements, du moins en grande partie. 

Cinq joueurs ce matin pour deux équipe, Johnny et Guich plus pressés vont jusqu’au bivouac pour faire l’état des lieux. 

 

 Quant au trois autres, c'est-à-dire, Steph, Charlot et moi-même, allons faire durer un peu le plaisir en allant  retaper un peu de spits jusqu’au Gengis Khan et l’on remontera en déséquipant la galerie Feng-Shui.

 La descente des puits jusqu'à -500 est toujours aussi belle, « facile », agréable, contemplative, minérale, impressionnante, magnifique, époustouflante, enchanteresse, orgasmique ! (rayer les mentions inutile !!) 

Bref, on ne fait que passer sur ce qui est pour nous le chemin des écoliers !

Nos devoirs du jour commencent au bivouac dans la branche du Tibet libre (rappelons au passage que la Chine n’est toujours pas une démocratie et que le Tibet est toujours annexé par sont voisin Chinois, que ces derniers continuent de pratiquer mises à mort, tortures, et emprisonnements arbitraires. Et que nous, nous continuons à acheter massivement des produits de qualité douteuse, fabriqué par des enfants à l’envahisseur du Tibet)

- Excusez moi, j’en avais besoin…. 

Rebref, donc nous sommes à notre joli bivouac, où nous avons un squatter !

Celui ci est plutôt bien épanoui malgré les conditions plutôt spartiates des lieux.

 Et oui, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un champignon. Celui-ci devait se trouver dans le bois des outils de désobstruction et à gentiment prospéré et étendu ses racines à la faveur de l’humidité ambiante. Si ça se trouve c’est de la Girolle !! Il faudrait lui laisser un peu de lumière pour en être sûr… 

Nous retrouvons notre bivouac comme nous l’avons laissé, il ressemble toujours plus à un camp de Roms en bordure de périf qu’à un monastère Tibétain…

 Le temps de reconditionner les sacs, et se sustenter de quelques charcuterie et sucrerie indispensable à notre métabolisme, sans oublier une réhydratation comme d’habitude très largement insuffisante au regard des courbatures des lendemains qui déchantent. Nous nous enfilons (j’vous vois déjà sourire…) tel du fil au travers du chas d’une aiguille dans le méandre du Tibet libre. 

Il faudra plusieurs tentatives pour trouver un compromis d’équipement du puits du Lotus, sans pour autant être vraiment satisfaits du résultat. Une déviation dans le ressaut qui fait suite. Et une nouvelle main courante pour le puits suivant, qui nous permet de passer complètement au sec.

Pour être vraiment bien, il manque un fractionnement dans le puits du Confetti, pour se mettre à l’abri des embruns. 

On stoppe notre descente au dessus du grand puits Gengis Khan histoire d’éprouver quelques sensations et faire travailler l’imaginaire…

 Ici, l’eau fait une chute à pic de 100m : la forme du puits, les dimensions, et l’écho en font un moment assez inoubliable…

 Allez, il est grand temps d’entreprendre la remontée, avec passage par la galerie Feng-Shui pour un déséquipement en règle, mais peut être provisoire. Provisoire parce que, quand même, c’est un joli raccourci vers le fond pour peu que l’on soigne l’aménagement et l’équipement. On verra ça au début de la saison prochaine.

Retour au bivouac pour un petit inventaire du matériel qui servira pour les prochaine expés au fond.

 Et c’est le grand retour vers la surface, en à peine un peu plus de deux heures depuis le bivouac.

 Puis vient le temps du retour à la voiture, la nuit est douce pour la saison, et c’est bien agréable cette petite balade nocturne en raquettes.

 

   Allez, la prochaine fois, vous aurez des nouvelles du fond, encore un peu de patience…

TPST : 9h30
Texte & photos : Dav

Mots-clés: Muraille de Chine

Imprimer E-mail

Toc toc ?

Nous avons 88 invités et aucun membre en ligne